Skip to content

Bonne année 2021 !

Bonjour à toutes et à tous ! Et bonne année 2021 !

Depuis le mois de décembre dernier, ce blog est de nouveau de retour après un an d’indisponibilité. Et je tiens à expliquer ce qui s’est passé.

En octobre ou novembre 2019, il est apparu que le blog semblait avoir changé d’aspect, indépendamment de ma volonté. Voulant corriger cela, j’ai tenté de me connecter à la partie administrateur du site, en vain. J’ai fini par me rendre compte que, sans être prévenu de quelque manière que ce soit, mon nom de domaine a expiré et a été racheté par quelqu’un d’autre.

J’ai demandé des comptes à mon fournisseur de l’époque – dont je tairai le nom pour ne pas leur faire de publicité, je dirai juste que c’était un fournisseur associatif – pour essayer de comprendre ce qui a pu se passer et tenter de récupérer mon nom de domaine perdu. Ce fut long et fastidieux, car je n’avais droit qu’à des informations au compte-gouttes et j’ai dû insister longtemps pour connaître le fin mot de l’histoire et pour qu’ils daignent me donner une marche à suivre.

Pour résumer, il s’est avéré que le renouvellement automatique de mon nom de domaine ne s’est pas fait à cause d’un bug technique de leur côté (en gros, l’année précédente, le nom de domaine avait bien été renouvelé mais leur site considérait que je ne le possédais plus…). Après beaucoup d’insistance de ma part, ils ont fini par me rediriger vers l’Afnic, l’autorité chargée des noms de domaines français (avec l’extension .fr).

Il existe en effet une démarche pour obtenir les coordonnées du propriétaire d’un nom de domaine. Il faut que cette demande soit justifiée et, si l’Afnic juge que la raison est valable, l’organisme vous communique les coordonnées de la personne. Pour ma part, j’ai pu justifier ma démarche en montrant que j’étais l’ancien propriétaire du nom de domaine et que je souhaitais le récupérer.

Cela a fonctionné et j’ai pu obtenir les coordonnées de la personne. Cependant, il y avait un problème. Plusieurs indices laissaient penser que j’avais affaire à un « cybersquatteur » – une personne qui s’approprie un nom de domaine en vue de le revendre au prix fort. Tout d’abord, le site qui avait pris la place de mon blog était une vulgaire vitrine bourrée de faux articles et, très vraisemblablement, de traqueurs en tous genres. Des amis m’ont d’ailleurs fait remarquer que d’autres noms de domaine avaient subi le même sort, avec exactement la même vitrine (seul le nom changeait). Ensuite, les coordonnées postales et téléphonique obtenues étaient valides mais l’adresse e-mail était factice.

J’aurais pu le contacter par téléphone me direz-vous. Mais le risque était que la personne veuille me le revendre au prix fort, comme je l’ai dit. De plus, le simple fait de me manifester auprès de cette personne aurait suffi à lui envoyer le signal qu’il y a une demande pour ce nom de domaine. La méthode la plus prudente était donc de faire le mort.

J’ai attendu un an, vérifiant régulièrement le relevé whois du nom de domaine pour connaître son statut. Au bout d’un an, j’ai d’abord cru que le nom de domaine avait été renouvelé, puisque la vitrine avait laissé place à un simple message du style « désirez-vous récupérer ce nom de domaine ? », que je me suis efforcé d’ignorer. Mais, au mois de novembre 2020, le site n’affichait plus rien. Intrigué, j’ai consulté le statut du nom de domaine et j’ai ainsi pu constater que le nom de domaine était désormais en période de rédemption, avant la suppression et, finalement, la disponibilité.

J’ai donc pris mon mal en patience pendant un mois et, avec une grande réjouissance, j’ai enfin pu récupérer mon nom de domaine watchinofoye.fr ! Inutile de dire que je suis passé par un autre fournisseur ayant déjà fait ses preuves en termes de fiabilité et de professionnalisme.

Voilà mon histoire. J’espère qu’elle pourra être utile à d’autres personnes susceptibles de subir ce genre de mésaventures. Surtout, ne cédez pas à ce type de stratagème malveillant. Prenez votre mal en patience. Dans la mesure du possible, assurez vos arrières en déposant votre nom de domaine (attention, c’est très loin d’être gratuit !) pour pouvoir récupérer votre nom de domaine dans ce genre de situation.

Encore une fois, bonne année à toutes et à tous ! Et, surtout, bonne santé à vous !

Published inGénéral

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.