Quand le monde s’effondre

Une nouvelle année
Qui semblait bien commencer
Mais une semaine après
Tout s’est compliqué

Quand nos projets n’ont plus d’intérêt
Quand notre entourage semble nous abandonner
Ou tout simplement qu’il ne nous a jamais apprécié
On se dit que ça peut encore aller

Plus rien ne nous rassure
Quand en notre fondement
Se trouve une blessure
Sortie et près du néant

Mais ce qui empire cette souffrance
Ce sont nos mauvais rêves
Qui nous hantent comme une sentence
Que l’on souhaiterait brève

Et parmi cette souffrance
Se cache le grand désir
De vivre une grande romance
Où l’on oublierait le pire

Lorsque le monde s’effondre
Comme il semble déjà le faire
Pour ne pas se morfondre
Être solidaire et non solitaire

Posted in Lyrisme | Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *